L’Asile 404

Créer, diffuser, transmettre

L’Asile 404 est un atelier artistique polyvalent situé en haut de la rue d’Aubagne à Marseille. Depuis 3 ans, l’association Quatre sans quatre exploite ces 35m2 dans le maximum de ses possibilités pour y organiser expositions, spectacles, concerts, résidences, ateliers, expériences en tout genre… tentant par tous les moyens de mener une recherche artistique vivante, ouverte, et désacralisée, dans le but de faire de l’art une partie intégrante de la vie, une démarche vivable.

Lire la suite

Une douche

La douche, scénographie du banal, bac à douche, carreaux,eaux courante, rideau de douche transparent, miroir, porte serviette avec serviette, savons. Juillet 2014, Debilly Marine

L’oeuvre est une douche qui prend place dans un coin de la galerie, agrippée directement au mur. Composé d’un bac à douche crème, de carreaux blancs au mur, d’un pommeau large fixé avec une planche de bois peinte en blanc. Elle crée une dissonance, les personnes voyant une douche se figure des moments intimes, tourne la tête et se retrouve à nouveau dans un lieu public. Elle joue sur la notion de contexte, et d’attente : on accepte de voir une douche dans une salle de bains, un cheval à la campagne, un mort à l’hôpital, il me semble intéressant de faire dysfonctionner cette attente. La douche fonctionne, il est arrivé que des gens s’en servent, à ce moment-là, elle devient une scène de théâtre, les spectateurs deviennent acteurs, il se mettent en scène et opèrent une série de gestes « pour de faux », car ils ne se douchent pas, ils effectuent un spectacle où ils effectuent le geste de se mettre sous la douche en public. Le mouvement devenant plus une chorégraphie qu’un geste utilitaire.

La douche n’est-elle pas l’antichambre ou l’on prépare quotidiennement le rituel de séduction ? Où l’on se pomponne et se regarde, comme dans les loges d’un théâtre ?

SONY DSC